Transporter son vélo en avion demande au voyageur une préparation, avant la réservation de son vol et durant la réservation. Quelle compagnie choisir ? Combien cela va vous couter de prendre votre vélo en avion ?

Regardons de plus prêt les précautions que vous devez prendre pour éviter toutes surprises ou retard quand vous transportez un vélo en avion.

Toutes les compagnies acceptent les vélos dans leurs avions ?

Les compagnies aériennes acceptent de façon générale les vélos dans leurs avions sauf exception pour de toute petite compagnie.

Cependant, les conditions varient selon chacune d’elles, vous devrez donc bien en prendre connaissance, par exemple certaine acceptent les vélos électriques alors que d’autres non. Dans certains cas il faudra payer des frais supplémentaires alors que pour le d’autres le poids de chaque valise ou sac constituant un vélo est limité.

Conditions de transport de vélo pour les principales compagnies opérant en France

Air France, KLM et HOP!

  • Accepte vélo de course, VTT, vélo pliant, tandem et vélo électrique sans batterie
  • Poids de 23 kg maximum par vélo
  • Nécessite un accord du service client, demande possible jusqu’à 48h avant le départ.
  • Frais supplémentaires, variables selon la zone du pays de départ (entre 40 et 100€ par vélo)

American Airlines

  • Accepte vélo de course, VTT, vélo pliant, tandem
  • Poids de 32 kg maximum par vélo
  • Taille maximum de 320 cm
  • Si vous n’avez pas de bagage en soute et que votre vélo est emballé dans une valise ou un carton mesurant moins de 157 cm et pesant moins de 22,6 kg, alors il est considéré comme votre premier bagage et donc sans frais. Sinon, frais d’environ de 140 €

British Airways

  • Accepte vélo de course, VTT, vélo pliant, tandem
  • Poids de 23 kg maximum par vélo
  • Taille maximum de 190 cm
  • Nécessite un accord du service client
  • Pas de frais supplémentaires en dessous des 23 kilos autorisés

Brussels Airlines

  • Accepte vélo de course, VTT, vélo pliant, tandem et vélo électrique sans batterie et Fret obligatoire pour un vélo électrique.
  • Poids de 32 kg maximum par vélo
  • Taille maximum de 158 cm
  • Nécessite un accord du service client
  • Pas de frais supplémentaires en dessous des 32kg autorisés. Sinon, frais d’environ de 50 à 100 € suivant la destination

EasyJet

  • Accepte vélo de course, VTT, vélo pliant, tandem.
  • Poids de 23 kg maximum par vélo
  • Enregistrement du vélo à faire lors de la réservation ou jusqu’à 2h avant le départ sur internet. Jusqu’à 1h directement à l’aéroport
  • Frais supplémentaires de 49€ en ligne, 63€ à l’aéroport

Emirates

  • Accepte vélo de course, VTT, vélo pliant, tandem.
  • Poids de 23 kg maximum par vélo
  • Taille maximum de 300 cm
  • Nécessite un accord du service client, jusqu’à 24h avant le départ
  • Pas de frais supplémentaires en dessous de 23kg et de la taille autorisé

Lufthansa

  • Accepte vélo de course, VTT, vélo pliant, tandem
  • Poids de 32 kg maximum par vélo
  • Taille maximum de 158 cm
  • Nécessite un accord du service client, jusqu’à 24h avant le départ
  • Pas de frais supplémentaires si votre bagage est inclus dans votre franchise bagage. Sinon, frais d’environ de 50 à 100 € suivant la destination dans le monde.

RyanAir

  • Accepte vélo de course, VTT, vélo pliant, tandem
  • Poids de 30 kg maximum par vélo
  • Enregistrement du vélo à faire lors de la réservation ou jusqu’à 2h avant le départ sur internet. Jusqu’à 1h directement à l’aéroport
  • Frais supplémentaires de 75€ par vélo

Transavia

  • Accepte vélo de course, VTT, vélo pliant, tandem et vélo électrique à “batterie sèche” ou à moins de 300Wh
  • Poids de 32 kg maximum par vélo
  • Enregistrement du vélo à faire lors de la réservation
  • Frais supplémentaires de 44€ par vélo

XL Airways

  • Accepte vélo de course, VTT, vélo pliant, tandem
  • Poids de 32 kg maximum par vélo
  • Enregistrement du vélo à faire lors de la réservation ou directement à l’aéroport
  • Frais supplémentaires de 70€ par vélo

Vous l’aurez compris, il est nécessaire de bien regarder les conditions des compagnies aériennes en fonction de votre destination, de votre vol, long ou moyen-courrier et surtout de la taille et du poids de votre vélo.

Les conditions listées ci-dessus sont susceptibles de changer à tout moment, consultez alors les conditions de la compagnie avant toute réservation.

Comment trouver un avion au meilleur prix pour son vélo ?

Pour vous faciliter la vie et trouver l’offre qui vous convient le mieux, n’hésitez pas à utiliser un comparateur de vol tel qu’Easyvols qui vous donnera en plus les conditions des compagnies pour le transport de votre vélo.

Les sites comme Easyvols vous informent de toutes les offres du marché et ont un engagement de transparence sur l’affichage des prix (frais supplémentaires, garantie et délais de livraison de votre vélo etc.)

Comment bien protéger son vélo en avion ?

Avant d’emballer votre vélo, il faudra respecter quelques consignes imposées par les compagnies aériennes, ces dernières pourront aussi exiger une vérification avant l’enregistrement du vélo.

Pour bien emballer ou ranger votre vélo vous devrez :

  • Plier ou enlever les pédales
  • Aligner le guidon avec le cadre
  • Retirer les roues pour les placer sur les cotés du vélo
  • Dégonfler les pneus
  • Retirer la batterie pour les vélos électriques

Pour protéger votre matériel, vous devez utiliser des accessoires spécifiques pour le transport du vélo, housse de protection ou valise pour vélo.

Les valises à vélo sont ce qui est le plus adapté pour protéger votre vélo en soute et surtout lors du chargement et déchargement de l’avion. Une fois le vélo correctement plié à l’intérieur rien ne pourra lui arriver, elles sont équipées de poignées et de roulette qui vous permettra de transporter votre vélo facilement.

Les sacs et les cartons sont une option possible mais dans les deux l’arrivée en bon état de votre vélo n’est pas garantie. Si vous optez pour cette solution, pensez à rembourrer plus que nécessaire le paquet.

De nombreux cas de vélo abîmé sont reportés lors du transport en avion avec un sac et carton. Même si les compagnies et vos assurances peuvent vous dédommager, il serait dommage de ne pas pouvoir faire de vélo en arrivant.